Les Short Courses SEP 2019

Des formations courtes (également connues sous le nom de short course) seront proposées la journée précédent l’ouverture officielle du congrès SEP19, soit le lundi 25 mars 2019 matin (10h-13h) et après-midi (14h30-17h30). Ces formations courtes seront données par des scientifiques de premier plan du monde académique ou industriel, et couvriront à la fois des aspects fondamentaux et des exemples d’application. Ces formations fourniront de précieuses connaissances techniques nécessaires pour mettre en œuvre des techniques séparatives et des solutions visant à améliorer la productivité, mais également pour comprendre les technologies et les besoins analytiques de demain. Chaque formation durera 3 heures et sera dispensée par 2 voire 3 intervenants aux compétences complémentaires, afin d’enrichir les discussions.

 

Chromatographie bidimensionnelle (voir le résumé)

Couplage LC-MS (voir le résumé)

SFC (voir le résumé)

Analyse de protéines thérapeutiques (voir le résumé)

 

Chromatographie bidimensionnelle

La nécessité d’analyser des mélanges toujours plus complexes a fait grandir l’intérêt pour les techniques séparatives bidimensionnelles. La chromatographie bidimensionnnelle en phase gazeuse (GC-2D) est maintenant une technique incontournable dans plusieurs secteurs industriels (industrie du pétrole, bio-énergies, parfums et cosmétiques). La chromatographie bidimensionnelle en phase liquide (LC-2D) suscite de plus en plus d’intérêt dans les secteurs pharmaceutiques, biopharmaceutiques, chimiques, agro-alimentaires mais également dans le domaine de l’environnement et des bio-énergies.

Cette formation a pour premier objectif de présenter les principales règles qui permettent de développer une méthode bidimensionnelle de type « comprehensive » en ligne pour laquelle toutes les fractions obtenues au cours de la première séparation sont transférées en ligne vers la colonne de deuxième dimension pour subir une nouvelle séparation. Nous parlerons des nombreux paramètres à optimiser pour obtenir une séparation en adéquation avec les objectifs de l’analyste ainsi que des différentes interfaces qui permettent de moduler les fractions envoyées dans la seconde dimension.

Enfin, différentes applications industrielles seront discutées pour les deux techniques GC-2D et LC-2D.  

Sabine Heinisch - Institut des Sciences Analytiques, Lyon

Sabine Heinisch est Ingénieur chimiste ICPI (CPE) et titulaire d’une thèse en chimie analytique de l’Université Claude Bernard de Lyon. Elle a obtenu l’Habilitation à Diriger des Recherche en 2000 et est aujourd’hui responsable de l’équipe « Chromatographie et Techniques Couplées » à l’Institut des Sciences Analytiques à Lyon. Ses domaines de recherche concernent les techniques de chromatographie en phase liquide couplées à la spectrométrie de masse et en particulier, la chromatographie liquide bidimensionnelle en ligne. Elle est présidente du Club Lyonnais de Chromatographie.  

Pascal Cardinaël - Université de Rouen

Pascal Cardinael a obtenu son doctorat en sciences analytiques de l’Université de Rouen en 2000 dans l’équipe du Prof. Jean Claude Combret et du Dr. Yvette Combret. Il a ensuite été recruté en tant que maître de conférences dans cette même université en 2002 et y a obtenu l’Habilitation à Diriger des Recherches en 2010. Il a été nommé Professeur des Universités en 2012 et anime l’équipe de chromatographie du Laboratoire Sciences et méthodes séparatives EA 3233 dont il est devenu directeur adjoint en 2014. L’équipe développe des phases stationnaires pour les chromatographies liquide et gazeuse au format conventionnel et miniaturisé et des méthodes multidimensionnelles en chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse. Il est président du club de chromatographie du Val de Seine.

 

 

 

Couplage LC-MS 

La formation aura pour but de présenter les principaux types d’instrumentation MS et de discuter des principes de couplage LC-MS en s’appuyant sur des exemples d’applications cliniques, forensiques et environnementales.

Un accent sera mis sur les problématiques liées à l’analyse par LC-MS dans ces différents domaines d’application.

Les principaux concepts relatifs au développement de méthodes dédiées aux besoins des utilisateurs dans des environnements de plus en plus normatifs seront abordés.

Contenu de la formation courte:

Dr. Pierre Lescuyer - Hôpitaux Universitaires de Genève

Pierre Lescuyer est pharmacien avec une spécialisation en biologie médicale et titulaire d’un PhD en biologie moléculaire et cellulaire. Après sa formation à l’université et au CHU de Grenoble, il a rejoint la faculté de médecine de Genève où il a travaillé dans le domaine de l’analyse protéomique. Il a obtenu le diplôme suisse de chimiste clinique et est aujourd’hui responsable du laboratoire de Toxicologie et Suivi Thérapeutique des Médicaments aux Hôpitaux Universitaires de Genève. Ce laboratoire utilise quotidiennement de nombreuses applications LC-MS/MS pour l’analyse qualitative et quantitative des drogues et des médicaments.

Dr. David Tonoli - Hôpitaux Universitaires de Genève

David Tonoli a étudié la chimie à CPE Lyon. Après des stages et projets de recherche d’une durée de 2 ans en Europe (DSM, KTH et ETH), il a rejoint l’université de Genève dans le laboratoire du Prof. Hopfgartner pour effectuer une thèse liée au développement de nouvelles approches pour l’analyse de fluides biologiques par spectrométrie de masse. Il a ensuite exercé dans les domaines de la toxicologie humaine et dans le contrôle alimentaire où il a développé des approches LC-MS ciblées et non-ciblées (métabolomique). Il est maintenant responsable adjoint du laboratoire de toxicologie et suivi thérapeutique des médicaments des Hôpitaux Universitaires de Genève où il met en place des méthodes LC-MS accréditées pour le diagnostic clinique.


 

Dr. Jonathan Sidibé - Centre Universitaire Romand de Médecine Légale

Jonathan Sidibé a étudié la biochimie à Grenoble. C’est durant son Master à York en Angleterre et suite à un stage sur la plateforme de protéomique du CHU de Grenoble, qu’il a découvert un intérêt particulier dans la spectrométrie de masse. Il a ensuite rejoint le laboratoire du Prof. Hopfgartner de l’université de Genève pour faire une thèse sur le Développement de nouvelles stratégies analytiques appliqué à l’analyse de peptides et de protéines par spectrométrie de masse. Jonathan est actuellement Toxicologue au sein de l’Unité de toxicologie et chimie Forensique du Centre Universitaire Romand de Médecine Légale.

 

 

 

SFC

Au cours de cette formation, nous définirons les propriétés des phases mobiles employées en chromatographie supercritique (SFC), et leurs conséquences pratiques. Nous décrirons l'instrumentation analytique et préparative. Nous apprendrons à développer une méthode analytique achirale ou chirale par le choix des phases stationnaires ainsi que l'optimisation de la composition de la phase mobile et des paramètres opératoires (température, pression, début). De nombreuses applications (agro-alimentaire, cosmétique, environnement, pharmaceutique...) illustreront les possibilités de cette technique, en couplage avec différents détecteurs (DAD, DEDL ou MS). Les spécificités de l'échelle préparative et son impact environnemental seront détaillées et illustrées à l'aide d'exemples relatifs aux produits pharmaceutiques.

Caroline WEST - Université d’Orléans, France

Caroline West a effectué son travail de thèse entre 2002 et 2005 en chromatographie en phase supercritique (SFC) à l’université Paris-Sud sous la direction du Dr Eric Lesellier. Elle a ensuite été attachée temporaire à l’enseignement et la recherche (ATER) à l’Université d’Orléans (2005-2006) avant d’être recrutée en tant que maître de conférences dans cette même université (depuis 2006). Elle y a obtenu l’Habilitation à Diriger des Recherches en 2010. A l’Université d’Orléans, elle est responsable d’une spécialité de master en chimie analytique, membre élue de la commission recherche et du conseil académique, et référente Handicap. Elle effectue sa recherche depuis 2005 à l’Institut de Chimie Organique et Analytique (ICOA, CNRS UMR 7311). 

Emmanuelle LIPKA - Université de Lille, France

Maître de Conférences HDR

Laboratoire de Chimie Analytique - LIRIC – UMR 995 Inserm / Université Lille

Séparation chirale à l’échelle analytique et semi-préparative par Chromatographie Liquide Haute Performance, Chromatographie en Fluide Supercritique et Electrophorèse Capillaire appliquée aux composés pharmaceutiques.

63 articles, 2 Chapitres de livre, membre de l’éditorial board du journal Current Chromatography, co-organisatrice du 2nd Symposium on Advances on Pharmaceutical Analysis (juillet 2018, Lille).


 

Eric Brohan - Sanofi

Eric Brohan a étudié à l'Université Paris XI, puis au C.N.A.M, où il a obtenu divers diplômes en Chimie, Analyse et Physique.

30 ans d'expérience en Industrie pharmaceutique en Spectrométrie de Masse, Synthèse Organique et Peptidique, puis en Sciences Analytiques. Depuis 2009, responsable de la chromatographie chirale et préparative pour Sanofi au périmètre parisien. Depuis 2018, responsable d’un Service Analytique au sein de Sanofi Paris (RMN / MS / Chromatographie préparative).


 

 

 

 

Analyse de protéines thérapeutiques 

Davy GUILLARME - Université de Genève, Suisse

Davy Guillarme a effectué son travail de thèse entre 2001 et 2004 dans le domaine de la chromatographie liquide à très haute température à l’université de Lyon sous la direction du Prof. Jean-Louis Rocca et du Dr Sabine Heinisch. Il a ensuite réalisé en 2005 un stage postdoctoral d’une année sur l’utilisation de l’électrophorèse capillaire couplée à la spectrométrie de masse pour l’analyse de matrices biologiques, sous la direction du Prof. Jean-luc Veuthey à l’université de Genève. Puis, il a été successivement maitre-assistant entre 2006 et 2009, chargé d’enseignement entre 2010 et 2016 et enfin chargé de cours depuis 2016 à l’université de Genève. 

Yannis FRANCOIS - Université de Strasbourg, France

"Yannis FRANCOIS a obtenu son doctorat en sciences analytique de l’Université Pierre et Marie Curie en 2006 sous la direction du Prof. P. Gareil et du Prof. A. Varenne. Durant son doctorat, il a acquis une expertise en électrophorèse capillaire en développant des méthodes mettant en jeu les liquides ioniques comme nouveaux milieux de séparation. Ensuite il a effectué un poste d’ATER à l’université Paris Descartes sous la direction du Prof. M. Gardes-Albert sur la caractérisation par spectrométrie de masse de protéines soumises à un stress par rayonnement. En 2007, il a été nommé maître de conférences à l’Université de Strasbourg dans le laboratoire de Spectrométrie de Masse des Interactions et des Systèmes dirigée par le Dr. Emmanuelle LEIZE-WAGNER. Il développe de nouvelles méthodologies en CE-ESI-MS et CE-MALDI-MS pour la caractérisation structurale fine et à différents niveaux de protéines thérapeutiques. Le Dr. Yannis FRANCOIS a soutenu son habilitation à diriger des recherches (HDR) le 30 novembre 2016."


 

Serge Battu - Université de Limoges

Serge Battu est pharmacien, ancien Assistant Hospitalo-Universitaire du CHU de Limoges. Il a soutenu son Doctorat en Biologie Cellulaire et Moléculaire en 1997 (analyse d'eicosanoïdes par CLHP avec détection par émetteur β et SM). Professeur d'Université en Chimie Analytique, il travaille depuis 1998 dans le domaine des méthodes de Fractionnement par couplage Flux-Force (FFF) de Sédimentation (SdFFF), à la foi pour le développement instrumental de prototypes dédiés au tri cellulaire (3 brevets); et le développement méthodologique du tri cellulaire dans divers domaines tels que l'oncologie et la neurobiologie. Il compte plusieurs publications princeps dans ces domaines, en particulier concernant le tri de cellules souches cancéreuses CSC ou de progéniteurs neuronaux à partir cellules souches humaines pluripotentes induites (modèle hiPSCs). Co-fondateur et vice-président du groupe Francophone de FFF (G4F https://www.afsep.com/Fractionnement-Flux-Force_group_7), groupe thématique au sein de l'AfSep, il est aussi Editeur reviewer pour Frontier in Chemistry. Co-responsable de parcours de Licence et de Masters centrés sur le contrôle et le développement de produits de santé, membre élu à la CFVU, il est vice-président du conseil de discipline de l'Université de Limoges.


 

Le coût pour assister à ces formations courtes s’ajoute aux frais d’inscription du congrès (l'inscription n'est pas possible sans inscription au congrès).

 

 

Comite scientifique